Le patron de mes rêves

Je crée mes vêtements de A à Z

Mon défi couture: bilan du premier mois

Comme je l’avais annoncé lors de mon premier article, je me suis lancée le défi couture de créer le patron d’un vêtement par mois et de le coudre.

Je suis fière de dire que pour ce premier mois j’ai respecté le temps imposé. Nous sommes le 12 avril le jour où j’écris cet article et j’ai fini de coudre mon premier défi couture.

Le modèle

Pour ce premier défi j’ai décidé de faire un haut à basque dans un tissu en lin mélangé avec de la viscose. Ce haut prépare le printemps et l’été.

Le patron

Pour créer le patron j’ai utilisé la technique du modelage sur mannequin. La création m’a demandé une dizaine d’heures. J’ai d’abord créé la forme sur le mannequin avec la toile à patron puis j’ai tracé le modèle sur du papier à patron. J’ai ajusté les lignes de découpe en soignant les angles droits, en faisant de beaux arrondis.

Modelage sur buste des pinces de devant

La couture

J’aime les vêtements agréables à porter mais aussi avec un minimum de tenue et de forme. J’ai donc choisi de faire sur le devant des pinces à la taille et à la poitrine. Comme le tissu est fluide cela permet de le structurer. Pour la basque j’ai ajouté du volume grâce à des fronces. Et la basque, grâce au tissu, contraste avec le buste car elle est évasée et libre de tout mouvement.

Vue des pinces de devant et de la basque

Les finitions sont importantes dans l’aspect du vêtement final. J’ai donc décidé de les soigner en terminant les emmanchures et l’encolure avec du biais.

La couture du haut m’a demandé environ 12 heures.

Le résultat de mon défi couture: mon premier buste cintré avec une basque

Mon ressenti

Je suis contente du choix du tissu. Ce tissu est souple, doux et va être parfait en cas de chaleur cet été. La couleur naturel du lin s’associe facilement avec beaucoup de couleur. J’attends impatiemment les températures plus chaudes pour pouvoir le porter.

Mes échecs/mes réussites

Pour ce premier patron j’ai donc choisi un modèle assez simple afin d’acquérir les bases. J’ai appris à faire les fronces, les répartir et les épingler correctement. Je me suis trompée dans la longueur de biais nécessaire à l’encolure, j’ai dû donc racheter du tissu en cours de route . J’ai dû le recouper et je n’avais plus assez de tissu. J’ai pu m’améliorer dans la couture des pinces. Et je suis très contente du résultat car c’est exactement le rendu final que je souhaitais. J’aime ce style car il est simple et c’est un haut dans lequel je suis sûre de me sentir toujours bien et le fait d’avoir fait le patron par la technique du modelage fait qu’il est parfaitement adapté à mes mesures!

Maintenant je réfléchi au prochain défi pour le mois à venir.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *