Thermocoller les thermocollants

Les questions autour des thermocollants sont très fréquentes. Afin de pouvoir y répondre en détail j’ai décidé cette semaine d’aborder ce sujet. Je vous parlerai donc de pourquoi utiliser du thermocollant, quels sont les différents types, comment le choisir, comment thermocoller vos thermocollants, quels tissus peut-on thermocoller et quelles parties du vêtement.

Qu’est qu’un thermocollant?

Les thermocollants sont des textiles tissés ou non qui comme leur nom l’indique collent sous l’effet de la chaleur. Les thermocollants permettent d‘entoiler. A la place du mot thermocollant vous pouvez également voir le mot Vlieseline (prononcé viseline) qui est en fait une marque de thermocollant.

Qu’est ce que “entoiler”?

Entoiler est le fait d’assembler le textile utilisé pour notre projet avec un autre textile dans le but d’obtenir un tombé plus joli, de rigidifier, renforcer ou encore d’éviter la déformation du textile. Cependant, dans le cas d’un vêtement l’entoilage ne doit pas modifier la souplesse d’un vêtement (livre l’encyclopédie de la couture singer).

Pourquoi utiliser du thermocollant?

On utilise des thermocollants pour entoiler une partie d’un vêtement, d’un accessoire ou d’une décoration. Pour un vêtement les pièces du patron les plus souvent entoilées avec un thermcollant sont: les rabats de poches, les cols, les revers de veste, les poignets, les ceintures et les boutonnières. Dans ces cas le thermocollant permet de donner plus de rigidité au tissu et, dans le cas de la boutonnière, il permet de lui apporter un meilleur maintien. Cependant, un thermocollant peut également permettre de faire un ourlet comme le cas du fixe ourlet ou de réparer un trou comme je l’ai fait avec ce tee-shirt.

Les différents types de thermocollants

Il existe différents types de thermocollants afin de répondre aux différents besoins des textiles et aux différents projets. Il y a deux grands types de thermocollants: les tissés et les non tissés (fiatlux-patron).

  • Les thermocollants tissés possèdent un droit-fil, une trame et donc il est possible de couper dans le biais. Le droit-fil se trouve parallèle à la lisière du thermocollant
  • Tandis que les thermocollants non tissés ne possèdent pas de droit-fil, les pièces peuvent être coupées dans le thermocollant sans tenir compte du sens.

La plupart du temps dans le commerce ce sont les thermocollants non tissés qui sont proposés car ils sont moins coûteux.

Les thermocollants peuvent être recouverts de colle sur une face ou deux faces. La face qui contient la colle est plus brillante et plus rugueuse.

Tout comme les textiles, les thermocollants se vendent au mètre, ils sont souvent en rouleaux d’une largeur de 90 cm (plus petite que celle que l’on retrouve couramment pour les textiles). La plupart du temps il existe en deux couleurs: noir ou blanc.

Les différents types:

  • les thermocollants tissés en coton (fin ou épais): ils peuvent être utilisé pour les vêtements ou les accessoires (exemple).
  • les thermocollants jersey: ils sont utilisés pour garder l’élasticité du jersey mais en le rigidifiant (exemple). Dans le cas des thermocollants jersey (ou stretch) faites attention à couper de façon à ce que l’élasticité du thermocollant soit dans le même sens que celle du textile.
  • les thermocollants non tissés: ils peuvent également être utiliser pour les vêtements ou les accessoires (exemple).
  • les thermocollants laine: ils permettent de donner de la tenue à la laine des manteaux tout en gardant sa souplesse (exemple).
  • les thermocollants molleton: ils sont épais et chauds. Ils sont utilisés pour faire les gigoteuses, les patchworks et les chaussons (exemple).

Comment choisir son thermocollant?

Si vous achetez votre thermocollant en magasin n’hésitez pas à demander conseil aux vendeurs en leur expliquant le tissu que vous allez utiliser et quelles parties vous allez thermocoller.

thermocollants
Exemple de thermocollants.

Si vous commandez votre thermocollant sur internet, regardez dans la description les applications pour lesquelles le thermocollant est fait (matières, élasticité, épaisseur). Il faut également que la température nécessaire pour coller votre thermocollant soit supportée par votre textile.

Voici des exemples de thermocollants de la marque Vlieseline, leurs caractéristiques et applications (livre Singer répond à tout):

  • H200 souple, se repasse, pour cotons légers, viscose et polyester
  • H250 souple, se repasse, pour cotons poids moyen, polyester, pour la réalisation de ceintures
  • H405 universel, se repasse, laines, soies, tricots, pour poignets, parementures, poches
  • H606 Stretch se repasse, pour tissus étirables
  • H608 Stretch se repasse, pour tissus étirables et qui doivent garder leur élasticité
  • LE420 se repasse, spécial pour cuirs, simili-cuirs, fausses fourrures et les tissus sensibles à la chaleur

Le dernier conseil que je vous donne est de toujours faire un test de votre thermocollant sur un petit morceau de votre textile et regarder si le rendu vous plaît et que le textile résiste bien à la chaleur lorsque vous posez le thermocollant. De même si vous hésitez entre deux thermocollants, faites le test avec les deux et prenez celui que vous préférez.

Comment thermocoller?

Le thermocollant se colle sur le textile en le repassant (il existe des entoilages à coudre pour les textiles qui ne se repassent pas).

Thermocoller
Thermocoller une pièce de coton
  1. Coupez les pièces de votre patron à thermocoller dans le thermocollant. Si les marges de couture ne sont pas ajoutées dans le patron pensez à les ajouter même pour le thermocollant. Si votre thermocollant est non tissé vous pouvez couper les pièces dans n’importe quel sens, et si c’est un thermocollant tissé il faut que vous coupiez dans le droit-fil comme indiqué sur vos pièces de patron (image ci-dessus).
  2. Posez la face avec la colle (face plus brillante et plus rugueuse) sur l’envers du textile à thermocoller.
  3. Vous pouvez protéger votre table à repasser et votre semelle de fer à repasser en posant un coton blanc entre le textile et la table à repasser et un autre entre la semelle du fer et le thermocollant (voir la figure ci-dessous).
  4. Ensuite pressez le fer chaud sur l’ensemble. La plupart du temps il faut rester 8 sec en place avec le fer à la température moyenne (2 points). Cependant, cela peut varier en fonction des thermocollants. Pour un résultat optimal, suivez les instructions de votre thermocollant si vous les avez. Il ne faut pas actionner la vapeur pour repasser le thermocollant. Cela dissout la colle. Le mieux est de vous déplacer point par point sans faire glisser la semelle du fer à repasser.
  5. Laissez refroidir complètement la pièce avant de la manipuler. Cela permet une durée de vie plus longue du thermocollant et évite qu’il ne se décolle pendant votre temps de couture.
Thermocoller
Thermocoller une pièce de tissu en protégeant la table à repasser et le fer à repasser

Quelles parties thermocoller?

Une grande question lorsque l’on doit thermocoller des pièces de son patron est, quelles pièces dois-je thermocoller?

Les pièces qui seront thermocollées sont doublées c’est à dire qu’il y a une partie sur la peau et une partie extérieure visible. Il y a donc 3 possibilités pour thermocoller: thermocoller les deux pièces, thermocoller la pièce contre la peau et thermocoller la pièce de l’extérieur.

Thermocoller les deux pièces: cela donnera le maximum de maintien de la pièce avec un côté plus rigide. Cela est parfait pour un col de chemise ou un poignet de chemisier.

Col de chemise thermocollé
Col de chemise thermocollé sur les deux faces

Thermocoller la pièce contre la peau: cela vous donnera un peu de rigidité et de maintien avec un côté naturel et souple sur le dessus.

C’est l’option que j’ai choisie pour réaliser ces poignets de chemise qui se replient. Le fait de thermocoller un seul côté dans ce cas est parfait car ce poignet n’as pas besoin d’être très rigide comme il se replie et cela donne un côté plus souple et un côté bien lisse sur le dessus.

Thermocoller la pièce extérieure: cela vous donnera un peu de maintien et de rigidité comme le cas précédent. C’est l’option que vous choisirez si vous souhaitez que ce côté rigide soit visible sur l’endroit de votre vêtement.

Sur quels tissus thermocoller?

Vous pouvez thermocoller tous les textiles qui peuvent être repassés. Vous pouvez thermocoller: coton, cupro, jersey, … suédine, simili cuir… lainage, drap de laine… Les seules règles à suivre sont que le thermocollant doit être repassé à la même température que le textile, et il faut choisir le thermocollant en fonction des propriétés du textile: élasticité, poids du textile, température pour le repasser. Si vous collez un thermocollant non élastique sur un textile élastique ce dernier va se déchirer et si vous collez un thermocollant trop léger sur un textile lourd cela n’aura aucun effet, alors qu’un thermocollant trop épais pour votre textile risque de ne pas faire esthétique et donner un rendu carton.

Et si…?

Si le thermocollant tache votre semelle de fer à repasser: Il existe plusieurs options. Faites chauffer votre fer et repassez une chute de tissu (quelque chose que vous n’allez plus utiliser). La colle va se transférer sur le tissu (petitcitron). Si cela n’est pas suffisant et qu’il reste des tâches sur votre semelle de fer à repasser vous pouvez la nettoyer avec du jus de citron et un chiffon doux ou du vinaigre et du sel (une pincée) avec un chiffon doux (labelleadresse).

Si de la colle se retrouve sur votre tissu: Si par mégarde de la colle du thermocollant se trouve sur votre tissu il faut mettre un morceau de tissu (une chute, quelque chose que vous n’allez plus utiliser) sur la partie qui a reçu par erreur de la colle et repasser sur l’envers. La colle va se transférer sur la chute et ne sera plus sur votre magnifique projet de couture.

Conclusion

Après la lecture de cet article vous devriez avoir les réponses à toutes vos questions sur le thermocollant. Et vous devriez savoir thermocoller vos thermocollants. Si jamais j’ai oublié de traiter un point ou que vous avez une question précise, n’hésitez pas à me la poser en commentaire, je me ferai un plaisir d’y répondre et de compléter cet article.

La semaine prochaine je vous expliquerai comment faire pour connaître la quantité de tissu dont vous avez besoin si vous avez créez votre patron maison ou que l’indication ne figure pas sur votre patron commercial.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le droit-fil vous pouvez lire cet article. Et si vous souhaitez créer votre premier top à basque selon vos propres mesures vous pouvez lire cet article.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Très bien ton article ! Je ne savais pas qu’il existait autant de sorte de thermocollants différents !
    Je comprend que je me suis faite avoir la première fois que j’en ai utilisé, j’en ai clairement choisi un trop épais pour un tissu trop léger. J’ai tout à fait eu la sensation de carton dont tu parles !!!
    Du coup, pour une prochaine fois, je n’hésiterais plus à demander conseil à la vendeuse 🙂
    Merci pour toutes ces informations et ces conseils, c’est super utile !